Merci 2020 !

Pour ce dernier billet de l’année, j’exprime ma gratitude à cette année pour ce qu’elle m’a apportée : ma fille ! Cette année a été magique car l’arrivée de Ma Baby Love m’a mise dans un cocon qui m’a protégée de beaucoup de choses. En plus de cette protection, cette bulle m’a envoyé des shoots de légèreté, de contentement et de relativisme sans précédent. La naissance d’un enfant est un miracle ! Lorsqu’en plus on met au monde un enfant en bonne santé, on est vraiment béni !

Je n’ai pas dit une seule fois durant les douze mois écoulés que 2020 est une mauvaise année, ou une année bizarre, ou même une année qui doit vite s’achever. Je refuse d’associer cette année qui a vu naître ma fille à une année de catastrophes de toutes sortes. S’il est vrai que le contexte sanitaire anxiogène et l’incertitude de l’évolution de la Covid19 nous laissent tou*te*s perplexes, il est encore plus vrai que chaque année vient avec son lot de bons et mauvais événements. En me concentrant sur l’essentiel (accueillir ma fille et vivre le moment présent avec mes enfants), j’ai réussi à faire abstraction de la tension et de la méfiance qui se sont installées autour de moi. Comme beaucoup de personnes, j’en ai bavé pourtant. J’ai eu peur d’être contaminée. Je me suis inquiétée pour l’année scolaire 2019-2020 brutalement écourtée. C’était la première rentrée à l’école de Mon P’tit Cœur. Je me suis posée un nombre incalculable de questions à la rentrée en septembre dernier lorsqu’il a repris le chemin de l’école. Je continue de me demander si c’est prudent de déposer ma fille à la crèche tous les matins. Quand je sors, je psychote en prenant les transports en commun et en choisissant ce dont j’ai besoin au supermarché. Dans la voiture, je me demande si je laisse des traces du virus sur le volant et sur les sièges-autos des enfants. Je ne suis pas rassurée les journées où Le Barbu doit aller travailler au bureau. Je ne sais pas à quoi vont ressembler les prochaines formes de travail… Bref, ce virus m’effraie ! Mais, je ne veux pas le laisser inonder mes pensées, mes paroles et mes actes.

C’est vrai que la situation sanitaire a occupé la plupart des conversations cette année. En faisant le bilan de ces 12 mois, si je me focalise sur cette pandémie, je ne retiendrais que des points négatifs. C’est bien connu : le négatif appelle le négatif, et vice versa. Choisir de m’attarder sur ce qui m’est arrivé de positif est en quelque sorte engageant, militant, et peut-être même résistant !

Alors, merci 2020 ! Merci d’avoir été une année particulière, surprenante, étonnante, et imprévisible, comme celles qui t’ont précédées à vrai dire. J’ai tiré beaucoup d’enseignements des jours que tu m’as offerts. Il y a eu des moments très difficiles, mais, aussi des instants suspendus, des effluves de bonheur, mais de jolies choses à célébrer ! Ces victoires et célébrations que je garde par pudeur, par modestie et sans doute par peur du « mauvais œil » et du jugement des autres. Merci pour le bonheur qui m’a accompagnée. Merci pour l’indicible et pour les luttes menées dans le secrets. Merci pour les larmes de tristesse et de joie. Merci pour la vie. Merci pour ma famille élargie. Merci pour mes ami(e)s. Merci parce que nous sommes restés en bonne santé, et de ce fait, nous avons gagné contre ce virus qui traine et s’attrape partout ! Incroyable ! Merci pour les projets qui ont aboutis, comme la création de ce nouveau blog. J’ai hâte de voir où tout ça va me mener. Merci d’avoir préservé ma famille nucléaire. Merci encore une fois pour toutes les choses que je ne peux pas lister ici car elles appartiennent à la sphère privée.

Pour l’année à venir, si j’avais une bonne fée, je lui demanderais d’agiter sa baguette pour que je ne procrastine plus, pour que je ne doute plus de moi et que je trouve enfin le travail de mes rêves. Mais comme le dit si bien Kery James « c’est aussi parce qu’elle est un combat que la vie a du goût ». Je vais donc mener la bataille contre ce que j’ai identifié pour aller mieux. En effet, comme beaucoup je pense, les confinements et les ralentissements que nous avons connus m’ont permis de faire beaucoup d’introspections. Une transition bien trouvée.

Peu importe le nom qu’on leur donne quand on passe d’une année à une autre, les objectifs, les intentions, les résolutions et la non prise de résolutions, sont des promesses qu’ l’on se fait d’inclure ou d’exclure telle chose de notre quotidien. J’aime beaucoup le fait que la nature nous donne la possibilité de nous renouveler. Les changements de saisons et d’années sont, à mon sens, la preuve que nous vivons dans un monde qui se transforme, se renouvelle et évolue. Ils sont aussi la preuve que nous sommes des êtres qui changent. Il n’y a donc rien de mal à essayer, à vouloir ou à se promettre de changer. Cependant, tout se joue dans ce que nous mobilisons pour amorcer et réussir ces changements.

Dans quelques heures, 2020 tirera son rideau pour laisser la scène à sa cadette 2021. Je nous souhaite une belle année 2021 ! Cette nouvelle année arrive avec son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles. Je l’espère la plus équilibrée pour tou*te*s. Que la santé nous accompagne ! Elle est le socle de tout ce que nous espérons. Pour le reste, qu’il soit donné à chacun*e selon la mesure de ce qui est écrit pour elle, pour lui.

Prenez soin de vous ! Bon réveillon du nouvel an, et à l’année prochaine 😊

Merci de me lire !

Jessie.

Un commentaire sur “Merci 2020 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s